Coronavirus et édition savante : une question de transmission

Les controverses scientifiques révèlent souvent les normes cachées du système scientifique, rendant explicites des pratiques implicitement acceptées au sein de la communauté scientifique. L’épidémie actuelle du coronavirus (2019-nCOV) révèle, quant à elle, deux vices du système de l’édition savante : les résultats de la recherche demeurent souvent inaccessibles, et trop d’incitatifs poussent les chercheurs à publier en anglais. C’est ce que montrent Vincent Larivière, Fei Shu et Cassidy R. Sugimoto dans un article éclairant paru dans Acfas Magazine.

Si ouvrir la recherche sur les coronavirus accélère la production de connaissances dans ces domaines, pourquoi — autres que pour des raisons mercantiles — ne pas ouvrir les résultats de recherche sur tous les problèmes de santé publique ?

LIRE L’ARTICLE

Ce contenu a été mis à jour le 3 avril 2020 à 10 h 18 min.

Commentaires

Laisser un commentaire